Route culinaire à travers Séville

Route culinaire à travers Séville

Je vous propose aujourd'hui un post un peu spécial. De par mon travail, je suis tenue de voyager souvent. Cette semaine, j'étais à Séville (Espagne). Séville, ah, une pure merveille, non seulement pour la ville qui est magnifique, mais aussi pour la diversité de ses bars à tapas et le charme de ses habitants. Comme je garde le blog toujours dans un coin de ma tête, je n'ai pas oublié de prendre des petites photos de mes plats, pour vous les faire partager.
Je ne prétends donc pas vous offrir "les meilleures recommandations" de la ville (je suis restée trop peu, hélas, pour en faire le tour) mais je vais vous parler de ce que j'ai pu goûter et apprécier durant mon séjour dans la ville andalouse.

☆ Pour commencer, le petit déjeuner :

Pendant les premiers jours du voyage, j'ai déjeuné devant l'Université (calle San Fernando), un peu au hasard, selon ce que me proposaient les cartes (j'essaie toujours d'éviter celles qui sont trop traduites, qui provoquent un effet répulsif chez moi). Je me suis donc assise dans le café Spala San Fernando. Après une rapide recherche sur internet, il n'y en aurait pas moins de 7, répartis dans toute la ville. J'ai choisi une offre de petit déjeuner à 2,95 € comprenant un café (au lait pour moi), une tostada de jamón ibérico y tomate (qui s'est avéré être un sandwich au jambon cru, tomate fraîche et filet d'huile d'olive) et un jus d'orange fraîchement pressé. Et franchement, rien que pour la qualité du jambon et le serveur très sympathique du matin, cela vaut la peine! (P.S.: d'après les avis tripadvisor, les tapas sont bonnes mais les plats sont tout juste corrects).

Conclusion: si vous devez juste prendre un verre (il y a une cour intérieure très jolie), un petit déj' ou un apéro, cet endroit pourrait tout à fait faire l'affaire :)

Petit déjeuner en terrasse, je n'ai pas pu résister à laisser un croc dans la tostada avant de prendre la photo :P

Petit déjeuner en terrasse, je n'ai pas pu résister à laisser un croc dans la tostada avant de prendre la photo :P

J'avoue que les autres jours, j'ai oublié de prendre des photos, mais mon petit déjeuner s'est composé principalement de ce trio: café au lait, jus d'orange pressée et tostada de tomate ou seulement avec un filet d'huile d'olive. Cependant, il y a une caractéristique à Séville, c'est le pain, "el mollete", délicieux. Il s'agit d'un pain blanc rond ou ovale, avec un mie plutôt tendre et peu cuite, passée ensuite à la plancha ou grille-pain. Pour la recette (que je testerai dans un futur proche) c'est ici!

Mollete sevillano

Pour ce qui est du repas, vous n'avez que l'embarras du choix: une grande variété de tapas, poissons, viande et autres légumes délicieux (et le gazpacho) sont à votre disposition.

Pour le premier soir, je suis allée au bar-restaurant Casa Modesto (situé au n°2 de la rue Cano y Cueto) qui propose une grande variété de tapas, les habituelles et celles plutôt de saison. Je me suis laissée tenter par une tapa de "merluza, gambas con puerros" (merlu, gambas et poireaux) que j'ai trouvé délicieuse, servie avec ce qu'il fallait de piquant (avec une rondelle de "pimiento picante", sûrement du cayenne frais) dans une cassolette en terre cuite, très chaude. Les tarifs sont aussi très accessibles, et il est possible de bien manger avec 2 tapas (selon votre appétit).

Tapa de merluza, gambas y puerros

Tapa de merluza, gambas y puerros

Un autre soir, après une rude journée de travail, nous sommes allées avec quelques amies dans un café-bar dont la réputation n'est plus à faire selon les Sévillans. Le meilleur au niveau du rapport qualité-prix: Taberna Coloniales (Calles Fernández y González 36 y 38) où c'était un véritable festin, et tout ça pour un prix très abordable (de 1,50 à environ 3€ la tapa)! Tout était vraiment très bon, à part peut-être les aubergines frites, un peu fades à mon goût. Mais c'est un lieu vraiment à recommander pour un repas entre amis ou en famille!

Au menu (photo 1):

  • Crujiente de Berenjenas con Salmorejo (Aubergines frites avec du salmorejo)
  • Manjar blanco (escalope de poulet garnie de bacon et fromage avec une sauce blanche à la crème et aux amandes)
  • Berenjenas Rellenas (aubergines garnies avec du poivron)
  • Roquefort Dulce con Moras (roquefort servi avec des toasts et de la confiture de mûres)
  • Croquetas de Espinacas (aux épinards -photo 2-)
  • Buñuelos de Queso con Trigueros y Mermelada de Pimiento (beignets de fromage frais avec de la confiture de poivron -photo 3-)
L'ensemble des plats: Taberna Coloniales L'ensemble des plats: Taberna Coloniales L'ensemble des plats: Taberna Coloniales

L'ensemble des plats: Taberna Coloniales

Le lendemain, alors que je faisais ma route touristique à travers la ville, à l'heure du déjeuner, je me situais dans la rue San Pablo, 20 (près du pont de Triana) et j'ai fait une halte au bar à tapas Lolalolita, qui paraît-il est plutôt très récent. Un lieu sans aucun doute à recommander, j'ai A-DO-RÉ les 2 tapas que j'ai commandées : les croquetas de cola de toro (croquettes de queue de taureau - photo 1-) et la alcachofa gratinada con ajo tostado (des artichauts gratinés avec une petite sauce et garnis avec du jambon cru -photo 2-), absolument délicieux, pour un prix des plus raisonnables (de 2,50 à 3€ la tapa). A visiter si vous êtes dans le coin!

Route culinaire à travers SévilleRoute culinaire à travers Séville

Etant donné la chaleur qu'il faisait, pendant l'après-midi, j'ai pris une glace à La abuela, qui propose une large gamme de glaces artisanales, allant du chocolat à la fraise en passant par le tiramisu, la natilla, la nata y nueces, la leche merengada, snickers, mars, oréo ou encore bonbons schtroumpfs.

Et le soir même, après une escapade dans le quartier juif de la ville, nous nous sommes arrêtés au café-bar Levíes (calle San José, 15), qui est, semblerait-il, le rendez-vous des étudiants les vendredi et samedi soir. On y a commandé un serranito de cerdo con tomate y pimiento (un sandwich avec une escalope de porc, du jambon cru, du poivron vert grillé et de la purée de tomates) et du cazón en adobo, du "chien de mer" (poisson qui ressemble un peu à un requin) mariné au vinaigre, puis enrobé d'une pâte à beignets ou de chapelure et frit. Cela ressemble au goût à des anchois marinés, et tout était très bon.

 

☆☆☆

Enfin, je termine par une note exotique. Avant toute communication pour le travail, j'ai un peu ma "confort food" et je vais me faire plaisir en mangeant dans un restaurant japonais. Je sais, j'étais en Espagne, mais je n'ai pas coupé à la règle. Je suis allée manger dans un restaurant japonais, le Kaede (Calle Sta. María la Blanca, 32), qui paraît-il, est l'un des meilleurs restaurants japonais de la ville. J'ai commandé une soupe miso (avec des algues de bonne qualité, et du vrai tofu avec un bon goût de fait maison) et des makis à l'avocat, fondants, bien assaissonés, tout ce qu'il fallait. Les serveurs étaient aux petits soins. Cela reste un restaurant japonais, donc le budget est un peu plus élevé, mais cela valait le coup!

☆☆☆

L'escapade culinaire à travers Séville est maintenant terminée. J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche et que mes recommandations pourront vous servir un peu si vous allez prochainement là-bas. En tout cas, culinairement parlant, c'était une expérience superbe, tout comme la ville.

Pour la prochaine fois, on m'a conseillé aussi : la Vinería San Telmo, et la Freiduría Puerta de la Carne.

A très vite pour de nouvelles recettes!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog