Thé Gourmand de l'Orient

"Quand enfin, repus et un peu assommés, nous repoussions devant nous nos assiettes et cherchions à notre banc un dossier inexistant pour nous y reposer, le serveur apportait le thé, le versait selon le rituel consacré et déposait sur la table très fugitivement nettoyée une assiette de cornes de gazelle. Plus personne n'avait faim, mais c'est cela justement qui est bon à l'heure des pâtisseries : elles ne sont appréciables dans toute leur subtilité que lorsque nous ne les mangeons pas pour apaiser la faim et que cette orgie de douceur sucrée ne comble pas un besoin primaire mais nappe notre palais de la bienveillance du monde."

Muriel Barbery. Une gourmandise

Une envie d'évasion et le Thé gourmand de l'Orient m'est apparu comme une évidence. J'ai alors ouvert un des livres de ma collection fétiche "Toquades" chez First Editions. C'était celui intitulé Pâtisseries Orientales de Maya Barakat-Nuq. J'ai alors choisi de réaliser la Crème à la sultane et les Cornes de gazelles que j'ai ensuite adapté à mes goûts...

Thé Gourmand de l'Orient

Pour ce faire, voici les ingrédients et la préparation de chacun des éléments :

Crème à la sultane

  • 750 ml de lait
  • 75 g de sucre
  • 3 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger

Verser le lait dans une casserole avec la fécule de maïs, et bien mélanger. Faire cuire en veillant à ce que le lait n'accroche pas la casserole.Quand le mélange a épaissi, ajouter le sucre et bien mélanger jusqu'à la reprise de l'ébullition. Sortir la casserole du feu, incorporer la fleur d'oranger et bien remuer. Verser dans des verrines, et attendre que cela refroidisse avant de mettre au frais. Au moment de servir, saupoudrer d'une pincée de cannelle, ou d'une rondelle d'orange.

Thé Gourmand de l'OrientThé Gourmand de l'Orient

Cornes de gazelles

  • 250 g d'amandes en poudre
  • 75 g de sucre
  • 250 g de farine
  • 130 g de beurre mou
  • sucre glace
  • eau de fleur d'oranger
  • Une cuillère à soupe de pignons de pin

Préparer la farce des cornes : mélanger la poudre d'amandes, le sucre et 30 g de beurre, les pignons de pin. Mouiller avec un peu de fleur d'oranger et un peu d'eau pour lier le tout (tout dépend de vos goûts).
Préparer la pâte à cornes : mélanger la farine avec les 100 g de beurre restant. Si la pâte est trop sèche, mouiller avec un peu de fleur d'oranger. Laisser reposer une petite demi-heure.
Préchauffer le four à 200°C, et étaler la pâte finement sur le plan de travail. A l'aide d'un emporte-pièce ou (comme moi) d'un verre, couper des ronds de pâte (comme des chaussons).
Former des petits boudins de farce. Badigeonner la pâte d'un peu d'eau de fleur d'oranger diluée dans de l'eau, de manière à ce que la pâte adhère bien et que la farce ne s'échappe pas à la cuisson.
Façonner alors des chaussons, et leur donner la forme de croissants. Les disposer sur la plaque du four. 6. Les faire cuire à four chaud pendant environ 20 minutes, il ne faut pas que la pâte colore.
Laisser tiédir, et les tremper dans de l'eau de fleur d'oranger diluée dans de l'eau, puis dans le sucre glace.

 

Thé Gourmand de l'Orient

Alors, vous prendrez bien une tasse de thé vert Touareg de chez Dammann Frères avec moi pour accompagner ces douceurs ?

Pour rejoindre ma page Facebook, cliquez ici !

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog